Agenda

Humour : Capitaine Sprutz "VRP" - Soultz-Sous-Forêts

Vendredi 20 octobre, 20h30 : Humour avec  Capitaine Sprütz VRP « Voyageur représentant en planète » -  A LA SALINE , à Soultz-Sous-Forêts. Le Capitaine Sprütz est de retour ! Toujours pour le compte de la NASA, la Nouvelle Agence Spatiale Alsacienne, le héros de l’espace doit cette fois-ci aller représenter la planète Terre dans d’autres galaxies et expliquer aux extra-terrestres les nombreuses spécificités de la race humaine, en véritable VRP (Voyageur Représentant en Planètes). Mission diffcile en cette période où l’histoire du monde prend une tournure de plus en plus catastrophique... Entre explorations verbales, gesticulations, jeux de mots croustillants et imitations hors pairs, ce « sexe symbole made in Alsace » propose un vrai théâtre d’humour à l’alsacienne construit avec précision, subtilité et bonne humeur. ———— De et par Jean-Luc Falbriard, avec la complicité de Christine Denis. Durée 1h30 Tarifs : 14€ - 12€ - 5.50€

Vendredi 20 octobre, 20h30 : Humour avec  Capitaine Sprütz VRP « Voyageur représentant en planète » -  A LA SALINE , à Soultz-Sous-Forêts. Le Capitaine Sprütz est de retour ! Toujours pour le compte de la NASA, la Nouvelle Agence Spatiale Alsacienne, le héros de l’espace doit cette fois-ci aller représenter la planète Terre dans d’autres galaxies et expliquer aux extra-terrestres les nombreuses spécificités de la race humaine, en véritable VRP (Voyageur Représentant en Planètes). Mission diffcile en cette période où l’histoire du monde prend une tournure de plus en plus catastrophique... Entre explorations verbales, gesticulations, jeux de mots croustillants et imitations hors pairs, ce « sexe symbole made in Alsace » propose un vrai théâtre d’humour à l’alsacienne construit avec précision, subtilité et bonne humeur. ———— De et par Jean-Luc Falbriard, avec la complicité de Christine Denis. Durée 1h30 Tarifs : 14€ - 12€ - 5.50€
20 octobre 2017

Conférences du Temps Libre - Up Pamina - Wissembourg

Programme 2017/2018  des "Conférences du Temps Libre" - Wissembourg
L'up PAMINA vhs propose les "conférences du temps libre".  Les conférences auront lieu à la Maison des Associations, rue du Tribunal, à Wissembourg. 10 conférenciers de renom permettront aux auditeurs de se familiariser avec divers sujets d'art, d'histoire et de société. Un échange complétera chaque conférence, au cours duquel on aura l'occasion de poser des questions. Une cotisation de 50 € € par personne ou 75 € € pour un couple (plus 5 € € de cotisation annuelle de l'up PAMINA) donnera accès à toutes les conférences. Les personnes intéressées sont priées de s'inscrire auprès de l'up PAMINA vhs. Au programme de la saison 2017/2018 : 27 septembre 2017 : La généalogie successorale, par Thierry JOLIVALT, généalogiste associé à l'Étude Généalogique JOLIVALT de Strasbourg 11 octobre 2017 : Frédéric BASTIAN, pasteur à Wissembourg pendant la guerre de 1870, par Alfred SCHEIDT, membre du Cercle d'Histoire et d'Archéologie de l'Alsace du Nord   25 octobre 2017 : Christophe Colomb a-t-il découvert l'Amérique ?, par Maurice FLANZY, Avocat Honoraire au Barreau de Strasbourg  15 novembre 2017 : Le marteau des sorcières, de la réprobation au bûcher, par Olivier BOUZY, directeur scientifique du Centre Jeanne d'Arc à Orléans  29 novembre 2017 : Le Disteldorf et les charbonniers, par Charles SCHLOSSER, Président de l'association"Les Charbonniers du Fleckenstein" 06 décembre 2017 : La Réforme : évolution et révolution, par Esther LENZ, pasteure à Wissembourg 17 janvier 2018 : Judaïsme à Wissembourg, par Bernard WEIGEL, Historien, archiviste de la Ville de Wissembourg 07 février 2018 : Inde / Pakistan, par Joseph POUVATCHY, Professeur à l'Université de Strasbourg et Docteur en Histoire et Civilisations de l'Asie 21 février 2018 : L'horloge astronomique de la chancellerie d'Haguenau, par Klaus MEYER, ancien professeur d'astronomie et horloger passionné 07 mars 2018 : Le droit local alsacien-mosellan et son avenir, par Eric SANDER Secrétaire Général de l'Institut du Droit Local alsacien-mosellan L'inscription préalable est obligatoire. Pour plus de renseignements, merci de contacter l'up PAMINA vhs : 03 88 94 95 64  / www.up-pamina-vhs.org. Chaque mois, une newsletter fournit gratuitement des informations supplémentaires. Pour s'y abonner, il suffit d'envoyer un courriel avec la mention " Abo Newsletter F " à : info@up-pamina-vhs.org.

Programme 2017/2018  des "Conférences du Temps Libre" - WissembourgL'up PAMINA vhs propose les "conférences du temps libre".  Les conférences auront lieu à la Maison des Associations, rue du Tribunal, à Wissembourg. 10 conférenciers de renom permettront aux auditeurs de se familiariser avec divers sujets d'art, d'histoire et de société. Un échange complétera chaque conférence, au cours duquel on aura l'occasion de poser des questions.

Une cotisation de 50 € € par personne ou 75 € € pour un couple (plus 5 € € de cotisation annuelle de l'up PAMINA) donnera accès à toutes les conférences. Les personnes intéressées sont priées de s'inscrire auprès de l'up PAMINA vhs.

Au programme de la saison 2017/2018 : 27 septembre 2017 : La généalogie successorale, par Thierry JOLIVALT, généalogiste associé à l'Étude Généalogique JOLIVALT de Strasbourg 11 octobre 2017 : Frédéric BASTIAN, pasteur à Wissembourg pendant la guerre de 1870, par Alfred SCHEIDT, membre du Cercle d'Histoire et d'Archéologie de l'Alsace du Nord   25 octobre 2017 : Christophe Colomb a-t-il découvert l'Amérique ?, par Maurice FLANZY, Avocat Honoraire au Barreau de Strasbourg  15 novembre 2017 : Le marteau des sorcières, de la réprobation au bûcher, par Olivier BOUZY, directeur scientifique du Centre Jeanne d'Arc à Orléans  29 novembre 2017 : Le Disteldorf et les charbonniers, par Charles SCHLOSSER, Président de l'association"Les Charbonniers du Fleckenstein" 06 décembre 2017 : La Réforme : évolution et révolution, par Esther LENZ, pasteure à Wissembourg 17 janvier 2018 : Judaïsme à Wissembourg, par Bernard WEIGEL, Historien, archiviste de la Ville de Wissembourg 07 février 2018 : Inde / Pakistan, par Joseph POUVATCHY, Professeur à l'Université de Strasbourg et Docteur en Histoire et Civilisations de l'Asie 21 février 2018 : L'horloge astronomique de la chancellerie d'Haguenau, par Klaus MEYER, ancien professeur d'astronomie et horloger passionné 07 mars 2018 : Le droit local alsacien-mosellan et son avenir, par Eric SANDER Secrétaire Général de l'Institut du Droit Local alsacien-mosellan

L'inscription préalable est obligatoire. Pour plus de renseignements, merci de contacter l'up PAMINA vhs : 03 88 94 95 64  / www.up-pamina-vhs.org. Chaque mois, une newsletter fournit gratuitement des informations supplémentaires. Pour s'y abonner, il suffit d'envoyer un courriel avec la mention " Abo Newsletter F " à : info@up-pamina-vhs.org.

20 octobre 2017

MM PARK France - musée dédié à l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale - La Wantzenau

MM PARK France : Un musée dédié à l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale a ouvert ses portes dans la zone artisanale de La Wantzenau, en mars 2017. Projet initié par un collectionneur de chars et d’engins militaires, Eric Kauffmann, le musée comporte une collection exceptionnelle : 120 véhicules militaires et blindés, plus de 500 mannequins équipés d’uniformes de toutes les nations et de toutes les armes, des armes collectives et individuelles, une vedette militaire de 20 mètres à flot dans un bassin, une reconstitution d’un kiosque de U-boot. Le musée   retracera aussi  à travers des objets variés et insolites, l’histoire méconnue de quelque 120 agents,   formés aux missions de renseignement, qui ont contribué au succès du débarquement en Normandie. Un musée que vous pouvez déjà découvrir sur Internet :   www.mmpark.fr Ouverture tous les jours de 10 h à 22 h, sauf le mardi. Prix d’entrée : 9 € -  

MM PARK France : Un musée dédié à l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale a ouvert ses portes dans la zone artisanale de La Wantzenau, en mars 2017. Projet initié par un collectionneur de chars et d’engins militaires, Eric Kauffmann, le musée comporte une collection exceptionnelle : 120 véhicules militaires et blindés, plus de 500 mannequins équipés d’uniformes de toutes les nations et de toutes les armes, des armes collectives et individuelles, une vedette militaire de 20 mètres à flot dans un bassin, une reconstitution d’un kiosque de U-boot. Le musée   retracera aussi  à travers des objets variés et insolites, l’histoire méconnue de quelque 120 agents,   formés aux missions de renseignement, qui ont contribué au succès du débarquement en Normandie. Un musée que vous pouvez déjà découvrir sur Internet :   www.mmpark.fr Ouverture tous les jours de 10 h à 22 h, sauf le mardi. Prix d’entrée : 9 € -

 

20 octobre 2017

Grande exposition d’automne consacrée à l’amitié entre Matisse et Bonnard - « Vive la peinture ! » - Francfort / Frankfurt

13 septembre 2017 – 14 janvier 2018 : Grande exposition d’automne consacrée à l’amitié entre Matisse et Bonnard  : Matisse – Bonnard. « Vive la peinture ! » , au Städel Museum, Pavillon des expositions - Francfort. Le Städel Museum de Francfort prépare actuellement une grande exposition temporaire. Cette manifestation débutera le 13 septembre et sera la première en Allemagne à présenter conjointement deux protagonistes majeurs de l’art moderne: Henri Matisse (1869–1954) et Pierre Bonnard (1867–1947). L’exposition se focalisera sur l’amitié entretenue durant une quarantaine d’années par ces deux peintres français qui partageaient les mêmes sujets de prédilection : les intérieurs, les paysages, les natures mortes et surtout les nus féminins. Rassemblant une centaine d’œuvres (tableaux, sculptures, dessins et estampes), l’exposition rendra compte du dialogue entre Matisse et Bonnard, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives sur l’évolution de l’avant-garde européenne entre le début du XXe siècle et la fin de la Seconde Guerre mondiale.  Au terme de longues négociations, le Städel Museum est maintenant assuré de bénéficier de prêts effectués par de grands musées internationaux, notamment le Centre Pompidou et le Musée d’Orsay (Paris), l’Art Institute of Chicago, la Tate Modern (Londres), le Museum of Modern Art (New York), le Musée de l’Ermitage (Saint-Pétersbourg) et la National Gallery of Art (Washington). L’exposition se complètera de nombreuses photographies prises par Henri Cartier-Bresson lorsqu’il se rendit auprès des deux peintres sur la Côte d’Azur en 1944. Parmi les œuvres exposées, on remarquera tout particulièrement les tableaux que les artistes possédaient l’un de l’autre et qui seront présentés ensemble pour la première fois, ainsi que le Grand Nu allongé peint par Matisse en 1935 – un chef-d’œuvre qui est conservé au Baltimore Museum of Art et qui sera de nouveau visible en Allemagne pour la première fois depuis plus de trente ans.  Philipp Demandt, directeur du Städel Museum, déclare à propos de la manifestation : « La peinture française bénéficie d’une longue tradition au Städel. Henri Matisse et Pierre Bonnard par exemple, deux peintres déjà bien connus à l’étranger de leur vivant, sont représentés dans ses collections. Notre grande exposition d’automne permettra pour la première fois au public allemand d’apprécier ces artistes en dialogue l’un avec l’autre et de découvrir Bonnard, artiste pas très connu ici, grâce à des œuvres majeures ».

13 septembre 2017 – 14 janvier 2018 : Grande exposition d’automne consacrée à l’amitié entre Matisse et Bonnard  : Matisse – Bonnard. « Vive la peinture ! » , au Städel Museum, Pavillon des expositions - Francfort. Le Städel Museum de Francfort prépare actuellement une grande exposition temporaire. Cette manifestation débutera le 13 septembre et sera la première en Allemagne à présenter conjointement deux protagonistes majeurs de l’art moderne: Henri Matisse (1869–1954) et Pierre Bonnard (1867–1947). L’exposition se focalisera sur l’amitié entretenue durant une quarantaine d’années par ces deux peintres français qui partageaient les mêmes sujets de prédilection : les intérieurs, les paysages, les natures mortes et surtout les nus féminins. Rassemblant une centaine d’œuvres (tableaux, sculptures, dessins et estampes), l’exposition rendra compte du dialogue entre Matisse et Bonnard, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives sur l’évolution de l’avant-garde européenne entre le début du XXe siècle et la fin de la Seconde Guerre mondiale.  Au terme de longues négociations, le Städel Museum est maintenant assuré de bénéficier de prêts effectués par de grands musées internationaux, notamment le Centre Pompidou et le Musée d’Orsay (Paris), l’Art Institute of Chicago, la Tate Modern (Londres), le Museum of Modern Art (New York), le Musée de l’Ermitage (Saint-Pétersbourg) et la National Gallery of Art (Washington). L’exposition se complètera de nombreuses photographies prises par Henri Cartier-Bresson lorsqu’il se rendit auprès des deux peintres sur la Côte d’Azur en 1944. Parmi les œuvres exposées, on remarquera tout particulièrement les tableaux que les artistes possédaient l’un de l’autre et qui seront présentés ensemble pour la première fois, ainsi que le Grand Nu allongé peint par Matisse en 1935 – un chef-d’œuvre qui est conservé au Baltimore Museum of Art et qui sera de nouveau visible en Allemagne pour la première fois depuis plus de trente ans.  Philipp Demandt, directeur du Städel Museum, déclare à propos de la manifestation : « La peinture française bénéficie d’une longue tradition au Städel. Henri Matisse et Pierre Bonnard par exemple, deux peintres déjà bien connus à l’étranger de leur vivant, sont représentés dans ses collections. Notre grande exposition d’automne permettra pour la première fois au public allemand d’apprécier ces artistes en dialogue l’un avec l’autre et de découvrir Bonnard, artiste pas très connu ici, grâce à des œuvres majeures ».
20 octobre 2017

Exposition: "LES FÉTICHES DU DAHOMEY - Art africain de la côte des esclaves" - Strasbourg

Du 01 juillet au 31 décembre 2017 : EXPOSITION TEMPORAIRE "LES FÉTICHES DU DAHOMEY  - Art africain de la côte des esclaves", au Château Vodou- Strasbourg
Exposition de nouveaux objets arrivés dans la collection.
L’EXPOSITION
Il se passe peu de mois sans l’arrivée de nouveaux objets Vodou au musée. Le couple Arbogast, les collectionneurs, souhaitent dès cet été, sortir plusieurs pièces
exceptionnelles afin de les faire découvrir aux visiteurs, notamment durant cette période estivale de grande affluence.
L’exposition temporaire « Les fétiches du Dahomey » sera donc installée au rez-dechaussée du château d’eau ainsi qu’au dernier étage pour quelques mois.
Plusieurs types de fétiches seront présentés à cette occasion :
- Les vodou du Lac Ahémé : Les visiteurs pourront découvrir plusieurs barques, crocodiles et autres animaux aquatiques sculptés dans le bois où s’incorporent
cordons, cordelettes, calebasses cloches métalliques et matières sacrificielles.
Ces divinités de la région lacustre du Sud-Ouest du Bénin dénotent du lien fort tissé entre les populations et leur environnement.
- Une collection de Bocio : Les bocio sont des fétiches de vie, dénommés aussi fétiches en sommeil. Objets de cultes, symboles et forces de vie, ils fascinent et
impressionnent. Plantées dans le sol pour détourner le malheur ou la maladie, ces statues élancées sont placées à l’extérieur des maisons, d’un quartier, d’un village et jouent un rôle de sentinelle, protègent la communauté, un lignage, une société secrète, une famille ou un individu. La majorité de ces bocio est originaire de la région d’Abomey.
- Les plastrons protecteurs : Ces costumes sont portés par les maîtres initiés du culte Oro en tête des cortèges des Egungun (grand masques) lors de certaines sorties de la forêt sacrée.
Ils sont chargés de capter les forces maléfiques, pour protéger l’ensemble des initiés lors des cérémonies.
Les personnes qui n’obéissent pas à leurs ordres sont condamnées à mort.
LE VODOU
Le vodou est une religion née et pratiquée en Afrique de l’Ouest au Bénin, Togo, Ghana et Nigéria. Aujourd’hui encore très actif, il a su mêler à ses propres croyances et ses propres représentations celles du christianisme, de l’islam et de l’hindouisme.
Le terme « Vodou » fait référence au monde invisible.
Plutôt que de chercher à expliquer le mystère de l’origine et de la création, le vodou s’intéresse au fonctionnement des forces à l’oeuvre dans le monde et accorde pour
cela une grande importance au culte des ancêtres. Le monde se compose alors d’un monde visible et d’un monde invisible. Dans le monde visible il y a l’enveloppe
charnelle de l’homme et ce qui concerne sa subsistance, les plantes, les animaux, la terre exploitable et le travail. Et le monde invisible est celui de l’esprit et des ombres.
LE MUSÉE
Le Château Vodou, unique en son genre, héberge la plus importante collection privée d'objets Vodou ouest-africains au monde.
Ouvert en janvier 2014 au coeur de l’Alsace et de la Ville de Strasbourg, il fête aujourd’hui ses trois ans d’activité.
Avec cet équipement muséal exceptionnel, la thématique que nous présentons trouve une résonnance directe avec le sujet choisi par l’Assemblée générale des
Nations Unies pour 2017, à savoir « 2017, année internationale du tourisme durable pour favoriser la compréhension entre tous les peuples, faire mieux connaître le riche
héritage des différentes civilisations et faire davantage apprécier les valeurs inhérentes aux différentes cultures, contribuant ainsi à renforcer la paix dans le monde ».

LA COLLECTION
La collection d’objets vodou rassemblés par Marc et Marie Luce Arbogast, est composée de près de mille pièces.
C’est de loin la plus grande collection d’objets vodou au monde.
De plus, elle est entièrement consacrée à l’art vodou originel d’Afrique (Bénin, Togo, Ghana et Nigéria). Tous les objets présentés ont été utilisés dans des pratiques religieuses : culte des ancêtres, médecine, divination, sorcellerie ou autres évènements liés aux grandes étapes de la vie.
La collection a commencé à se constituer en 1963 dès les premiers voyages de Marc Arbogast. Sa collection est aujourd’hui et par choix essentiellement composée d’objets de culte.
Château Vodou – 4 rue de Koenigshoffen 67000 STRASBOURG – 03 88 36 15 03
contact@chateau-vodou.com - www.chateau-vodou.com

Du 01 juillet au 31 décembre 2017 : EXPOSITION TEMPORAIRE "LES FÉTICHES DU DAHOMEY  - Art africain de la côte des esclaves", au Château Vodou- StrasbourgExposition de nouveaux objets arrivés dans la collection.L’EXPOSITIONIl se passe peu de mois sans l’arrivée de nouveaux objets Vodou au musée. Le couple Arbogast, les collectionneurs, souhaitent dès cet été, sortir plusieurs piècesexceptionnelles afin de les faire découvrir aux visiteurs, notamment durant cette période estivale de grande affluence.L’exposition temporaire « Les fétiches du Dahomey » sera donc installée au rez-dechaussée du château d’eau ainsi qu’au dernier étage pour quelques mois.Plusieurs types de fétiches seront présentés à cette occasion :- Les vodou du Lac Ahémé : Les visiteurs pourront découvrir plusieurs barques, crocodiles et autres animaux aquatiques sculptés dans le bois où s’incorporentcordons, cordelettes, calebasses cloches métalliques et matières sacrificielles.Ces divinités de la région lacustre du Sud-Ouest du Bénin dénotent du lien fort tissé entre les populations et leur environnement.- Une collection de Bocio : Les bocio sont des fétiches de vie, dénommés aussi fétiches en sommeil. Objets de cultes, symboles et forces de vie, ils fascinent etimpressionnent. Plantées dans le sol pour détourner le malheur ou la maladie, ces statues élancées sont placées à l’extérieur des maisons, d’un quartier, d’un village et jouent un rôle de sentinelle, protègent la communauté, un lignage, une société secrète, une famille ou un individu. La majorité de ces bocio est originaire de la région d’Abomey.- Les plastrons protecteurs : Ces costumes sont portés par les maîtres initiés du culte Oro en tête des cortèges des Egungun (grand masques) lors de certaines sorties de la forêt sacrée.Ils sont chargés de capter les forces maléfiques, pour protéger l’ensemble des initiés lors des cérémonies.Les personnes qui n’obéissent pas à leurs ordres sont condamnées à mort.LE VODOULe vodou est une religion née et pratiquée en Afrique de l’Ouest au Bénin, Togo, Ghana et Nigéria. Aujourd’hui encore très actif, il a su mêler à ses propres croyances et ses propres représentations celles du christianisme, de l’islam et de l’hindouisme.Le terme « Vodou » fait référence au monde invisible.Plutôt que de chercher à expliquer le mystère de l’origine et de la création, le vodou s’intéresse au fonctionnement des forces à l’oeuvre dans le monde et accorde pourcela une grande importance au culte des ancêtres. Le monde se compose alors d’un monde visible et d’un monde invisible. Dans le monde visible il y a l’enveloppecharnelle de l’homme et ce qui concerne sa subsistance, les plantes, les animaux, la terre exploitable et le travail. Et le monde invisible est celui de l’esprit et des ombres.LE MUSÉELe Château Vodou, unique en son genre, héberge la plus importante collection privée d'objets Vodou ouest-africains au monde.Ouvert en janvier 2014 au coeur de l’Alsace et de la Ville de Strasbourg, il fête aujourd’hui ses trois ans d’activité.Avec cet équipement muséal exceptionnel, la thématique que nous présentons trouve une résonnance directe avec le sujet choisi par l’Assemblée générale desNations Unies pour 2017, à savoir « 2017, année internationale du tourisme durable pour favoriser la compréhension entre tous les peuples, faire mieux connaître le richehéritage des différentes civilisations et faire davantage apprécier les valeurs inhérentes aux différentes cultures, contribuant ainsi à renforcer la paix dans le monde ». LA COLLECTIONLa collection d’objets vodou rassemblés par Marc et Marie Luce Arbogast, est composée de près de mille pièces.C’est de loin la plus grande collection d’objets vodou au monde.De plus, elle est entièrement consacrée à l’art vodou originel d’Afrique (Bénin, Togo, Ghana et Nigéria). Tous les objets présentés ont été utilisés dans des pratiques religieuses : culte des ancêtres, médecine, divination, sorcellerie ou autres évènements liés aux grandes étapes de la vie.La collection a commencé à se constituer en 1963 dès les premiers voyages de Marc Arbogast. Sa collection est aujourd’hui et par choix essentiellement composée d’objets de culte.Château Vodou – 4 rue de Koenigshoffen 67000 STRASBOURG – 03 88 36 15 03contact@chateau-vodou.com - www.chateau-vodou.com
20 octobre 2017

Visite de "la FABRIQUE à BRETZEL", chez Boehli, GUNDERSHOFFEN.

A partir du 28 juillet 2017 : VISITE de "la FABRIQUE à BRETZEL", chez Boehli, GUNDERSHOFFEN. l’ARIA Alsace (association régionale des industries alimentaires) a mis en place un Site Internet proposant un itinéraire gourmand pour mieux faire connaître les industries alimentaires alsaciennes aux touristes et même aux habitants de la région qui sont de plus en plus intéressés par le tourisme industriel. Le site Internet s’appelle: www.escalesalsaciennes.fr Les Bretzels sont un incontournables dans la gastronomie alsacienne, notamment à l’heure de l’apéritif.   Un symbole de notre région dans tous les cas. Dans le cadre des Escales gourmandes, au Nord de Haguenau,  à Gundershoffen, l'entreprise Boehli ouvre aujourd’hui sa "fabrique à bretzels". La  recette des Bretzels est assez simple.  Elle est à base de   " farine,   huile de tournesol,   sel,   levure et  malte",   mais grâce à « la fabrique à Bretzel », vous pourrez découvrir les lignes de productions de Boehli qui produisent plus de 6.000 tonnes de produits par an. Boehli étant l’une des plus grandes fabriques de biscuits apéritifs d’Europe ! Le « tunnel à bretzels » permet de suivre tout le processus de fabrication des bretzels Boehli en temps réel.  Une longue baie vitrée emmène le visiteur de la préparation de la pâte par les boulangers à la sortie du four et au conditionnement, en passant par la mise en forme des bretzels et des sticks, le bain de saumure et le rideau de sel… On vous racontera également l’histoire de l’entreprise née en 1935 ! La visite se termine par l’espace de dégustation et la boutique.
Et si la soif se fait sentir, le bar propose aussi des boissons.
La boutique quant à elle propose, outre les produits de la gamme – sticks, bretzels, rondzels, assortiments, gamme bio, dans tous les formats de vente existants – de nombreux produits dérivés.
Il y aura même des produits inédits et exclusifs (bretzels au chocolat, poterie, verres à bière…) et la possibilité de composer soi-même son propre assortiment avec rondzels,
bretzels et autres biscuits du mois. Une boutique au goût d’Alsace ! Le tarif  de la visite : 4 euros / adulte  -  3 euros / enfant.  Visite   gratuite pour les moins de 6 ans. La Fabrique à Bretzels se visite : Du mercredi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h Le dimanche de 14h à 18h Dernière entrée : 1h avant la fermeture Groupes de 20 à 55 personnes = Réservation obligatoire !  Info et réservation au 03.88.07.16.75 info@lafabriqueabretzels.fr

A partir du 28 juillet 2017 : VISITE de "la FABRIQUE à BRETZEL", chez Boehli, GUNDERSHOFFEN. l’ARIA Alsace (association régionale des industries alimentaires) a mis en place un Site Internet proposant un itinéraire gourmand pour mieux faire connaître les industries alimentaires alsaciennes aux touristes et même aux habitants de la région qui sont de plus en plus intéressés par le tourisme industriel. Le site Internet s’appelle: www.escalesalsaciennes.fr Les Bretzels sont un incontournables dans la gastronomie alsacienne, notamment à l’heure de l’apéritif.   Un symbole de notre région dans tous les cas. Dans le cadre des Escales gourmandes, au Nord de Haguenau,  à Gundershoffen, l'entreprise Boehli ouvre aujourd’hui sa "fabrique à bretzels". La  recette des Bretzels est assez simple.  Elle est à base de   " farine,   huile de tournesol,   sel,   levure et  malte",   mais grâce à « la fabrique à Bretzel », vous pourrez découvrir les lignes de productions de Boehli qui produisent plus de 6.000 tonnes de produits par an. Boehli étant l’une des plus grandes fabriques de biscuits apéritifs d’Europe ! Le « tunnel à bretzels » permet de suivre tout le processus de fabrication des bretzels Boehli en temps réel.  Une longue baie vitrée emmène le visiteur de la préparation de la pâte par les boulangers à la sortie du four et au conditionnement, en passant par la mise en forme des bretzels et des sticks, le bain de saumure et le rideau de sel… On vous racontera également l’histoire de l’entreprise née en 1935 ! La visite se termine par l’espace de dégustation et la boutique.Et si la soif se fait sentir, le bar propose aussi des boissons.La boutique quant à elle propose, outre les produits de la gamme – sticks, bretzels, rondzels, assortiments, gamme bio, dans tous les formats de vente existants – de nombreux produits dérivés.Il y aura même des produits inédits et exclusifs (bretzels au chocolat, poterie, verres à bière…) et la possibilité de composer soi-même son propre assortiment avec rondzels,bretzels et autres biscuits du mois. Une boutique au goût d’Alsace ! Le tarif  de la visite : 4 euros / adulte  -  3 euros / enfant.  Visite   gratuite pour les moins de 6 ans. La Fabrique à Bretzels se visite : Du mercredi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h Le dimanche de 14h à 18h Dernière entrée : 1h avant la fermeture Groupes de 20 à 55 personnes = Réservation obligatoire !  Info et réservation au 03.88.07.16.75 info@lafabriqueabretzels.fr
20 octobre 2017

programmation Espace K - Kafteur - Strasbourg

A l’Espace K – Strasbourg  Du mardi 26 au samedi 30 septembre, à 20h30 :  LES GLANDEURS NATURE De et par Migeon et Bounouara Genre: Humour bien frappé / EFFET NOTOIRE: Fous rires   Pour échapper au chômage, Néné et Bichoko font un c.v. vidéo qui déménage. Ils sont embauchés dans un théâtre pour faire le ménage, mais ils causent tant de ravages qu’ils se retrouvent… au chômage! Néné, c’est le binoclard maigrichon au chic parisien très personnel. Lui c’est le chef incontesté. Il ordonne et toute la bande obéit comme un seul homme! Et justement sa bande c’est un seul homme: Bichoko. Lui c’est le Rebeu hilare à l’accent toulousain. Ses mains sont toujours à la bonne place, au fond de ses poches. Il se contente de suivre le chef et il fait ça très bien. Personne ne l’a jamais soupçonné d’intelligence...pas même lui. Un duo de loosers très attachants qui mélange fragilité, maladresse, imperfection et bêtise ordinaire pour une performance burlesque pleine de folie.     **Du 10 au 13 octobre :  AUTRE CURIOSITÉ / Musique, danse et théâtre Cycle Mémoriel de Transmission « Femme(s) et Résistance(s) : d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui » dans le cadre des Semaines de l’Égalité et de Lutte contre les Discriminations organisées par la Ville de Strasbourg. **Du mardi 17 au samedi 21 octobre, à 20h30 : PATRIK COTTET MOINE « CHEZ LUI » Genre: Humour visuel tout public à partir de 8 ans / Prescription: A VOIR EN FAMILLE / EFFET NOTOIRE; Hallucinations coécrit avec Michel COURTEMANCHE Auteur et comédien : Patrik COTTET MOINE Mise en scène : Marc ANDREINI Compagnie : Compagnie des Zèbres   Après avoir créé son premier spectacle d’humour visuel au langage universel, « Mime de rien » où il incarnait entre autre un toréro affolé par une mouche, une tenniswoman déjantée ou un poisson à l’espèce rare, Patrik COTTET MOINE nous présente un second volet de ses créations visuelles et sonores : « CHEZ LUI ». Ce nouveau show a été conçu entre Liège et Montréal avec l’aide de ses amis, maîtres d’œuvre en la matière : le célèbre québécois Michel COURTEMANCHE, reconnu internationalement comme étant l’orfèvre de l’humour visuel, et Marc ANDREINI du duo Belge « Les Zindésirables » expert en gag physique de précision. Nous voilà donc repartis dans les aventures d’un individu un peu à l’envers et maladroit que seul Patrik COTTET MOINE est capable d’incarner. Cette histoire sans parole aux situations hautes en couleurs en ravira plus d’un. Ce spectacle est bruité entièrement par la voix en direct sur scène, sans bande son, ni sampler, ni boîte à effet. Une vraie performance où il réussit à entraîner avec grande facilité son auditoire des décors des plus inattendus alors que rien, à part parfois une chaise, n’existe sur scène.    Tarifs A: Plein Tarif : 18 €
Tarif Réduit : 15 € // Tarif Spécial : 13 € // Tarif Atout voir et Carte Culture : 6 €
  Espace K – Kafteur - 10, rue du Hohwald - 67000 STRASBOURG - 03 88 22 38 92  

A l’Espace K – Strasbourg  Du mardi 26 au samedi 30 septembre, à 20h30 :  LES GLANDEURS NATURE De et par Migeon et Bounouara Genre: Humour bien frappé / EFFET NOTOIRE: Fous rires   Pour échapper au chômage, Néné et Bichoko font un c.v. vidéo qui déménage. Ils sont embauchés dans un théâtre pour faire le ménage, mais ils causent tant de ravages qu’ils se retrouvent… au chômage! Néné, c’est le binoclard maigrichon au chic parisien très personnel. Lui c’est le chef incontesté. Il ordonne et toute la bande obéit comme un seul homme! Et justement sa bande c’est un seul homme: Bichoko. Lui c’est le Rebeu hilare à l’accent toulousain. Ses mains sont toujours à la bonne place, au fond de ses poches. Il se contente de suivre le chef et il fait ça très bien. Personne ne l’a jamais soupçonné d’intelligence...pas même lui. Un duo de loosers très attachants qui mélange fragilité, maladresse, imperfection et bêtise ordinaire pour une performance burlesque pleine de folie.     **Du 10 au 13 octobre :  AUTRE CURIOSITÉ / Musique, danse et théâtre Cycle Mémoriel de Transmission « Femme(s) et Résistance(s) : d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui » dans le cadre des Semaines de l’Égalité et de Lutte contre les Discriminations organisées par la Ville de Strasbourg. **Du mardi 17 au samedi 21 octobre, à 20h30 : PATRIK COTTET MOINE « CHEZ LUI » Genre: Humour visuel tout public à partir de 8 ans / Prescription: A VOIR EN FAMILLE / EFFET NOTOIRE; Hallucinations coécrit avec Michel COURTEMANCHE Auteur et comédien : Patrik COTTET MOINE Mise en scène : Marc ANDREINI Compagnie : Compagnie des Zèbres   Après avoir créé son premier spectacle d’humour visuel au langage universel, « Mime de rien » où il incarnait entre autre un toréro affolé par une mouche, une tenniswoman déjantée ou un poisson à l’espèce rare, Patrik COTTET MOINE nous présente un second volet de ses créations visuelles et sonores : « CHEZ LUI ». Ce nouveau show a été conçu entre Liège et Montréal avec l’aide de ses amis, maîtres d’œuvre en la matière : le célèbre québécois Michel COURTEMANCHE, reconnu internationalement comme étant l’orfèvre de l’humour visuel, et Marc ANDREINI du duo Belge « Les Zindésirables » expert en gag physique de précision. Nous voilà donc repartis dans les aventures d’un individu un peu à l’envers et maladroit que seul Patrik COTTET MOINE est capable d’incarner. Cette histoire sans parole aux situations hautes en couleurs en ravira plus d’un. Ce spectacle est bruité entièrement par la voix en direct sur scène, sans bande son, ni sampler, ni boîte à effet. Une vraie performance où il réussit à entraîner avec grande facilité son auditoire des décors des plus inattendus alors que rien, à part parfois une chaise, n’existe sur scène.    Tarifs A: Plein Tarif : 18 € Tarif Réduit : 15 € // Tarif Spécial : 13 € // Tarif Atout voir et Carte Culture : 6 €   Espace K – Kafteur - 10, rue du Hohwald - 67000 STRASBOURG - 03 88 22 38 92

 

20 octobre 2017