Agenda

Exposition "Strasbourg 1918-1924, Le retour à la France" -Strasbourg

Jusqu'au 10 mars 2019 : Dans le cadre du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, les Archives de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg présentent jusqu’ au 10 mars 2019, l’exposition "Strasbourg 1918-1924, Le retour à la France" (En partenariat avec le Musée historique de la Ville de Strasbourg et le Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’Illustration) Entrée libre Expo ouverte au public : lundi et mardi de 13h à 17h + du mercredi au vendredi de 9h à 17h + dimanche de 14h à 18h (Exposition fermée les jours fériés) Animations : - Les dimanches 7 octobre, 4 novembre, 2 décembre 2018 +  6 janvier, 3 février, 3 mars 2019 à 15 h = visites-conférences. Entrée libre ; - Visites guidées de l’exposition sur demande (minimum de 10 personnes, prix par personne : 3 €). Renseignements et réservations : archives@strasbourg.eu / 03 68 98 51 10 Archives de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg - 32, avenue du Rhin – Strasbourg. Tram C, D ou E arrêts Landsberg ou Churchill  Quelques mots : Le 22 novembre 1918, l’entrée des troupes françaises constitue une date charnière dans l’histoire de Strasbourg en consacrant le retour à la France de celle qui fut durant 48 ans la capitale du Reichsland Elsaß-Lothringen. Après quatre années de guerre, de dictature militaire et au terme des journées troublées de la « révolution » de novembre, c’est une population strasbourgeoise en liesse qui accueille les français en libérateurs. Mais après les fêtes de réception, l’héritage d’un demi siècle d’appartenance à l’empire allemand fait sentir à tous combien Strasbourg avait changé depuis 1870. Une des questions les plus immédiates est le sort des 60 000 « vieux-allemands » qui vivent dans la ville, soit 30 % de la population. Près de la moitié d’entre eux la quitte, soit spontanément, soit à la suite d’expulsions qui touchent aussi des Alsaciens, condamnés pour « germanophilie » par des commissions de triage. Cette « politique d’épuration » entraine une véritable saignée des élites, notamment universitaire et culturelle. Afin d’effacer le souvenir de la période allemande, une francisation active est mise en place mais elle se heurte au droit local, à la question du bilinguisme et à la place de la religion dans l’enseignement défendus par la population. Bonhomme allant, les Strasbourgeois retrouvent une vie normale marquée par la montée d’un malaise alsacien, conséquence des difficultés de réintégration des provinces recouvrées au sein de la mère-patrie. Dans le cadre du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, les Archives de la Ville et de l’Eurométropole, le Musée historique et le Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’illustration se sont associés pour présenter au public, en 150 documents et objets, l’histoire complexe de ce changement d’époque et de nation, à Strasbourg, entre 1918 et 1924.

Jusqu'au 10 mars 2019 : Dans le cadre du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, les Archives de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg présentent jusqu’ au 10 mars 2019, l’exposition "Strasbourg 1918-1924, Le retour à la France" (En partenariat avec le Musée historique de la Ville de Strasbourg et le Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’Illustration) Entrée libre Expo ouverte au public : lundi et mardi de 13h à 17h + du mercredi au vendredi de 9h à 17h + dimanche de 14h à 18h (Exposition fermée les jours fériés) Animations : - Les dimanches 7 octobre, 4 novembre, 2 décembre 2018 +  6 janvier, 3 février, 3 mars 2019 à 15 h = visites-conférences. Entrée libre ; - Visites guidées de l’exposition sur demande (minimum de 10 personnes, prix par personne : 3 €). Renseignements et réservations : archives@strasbourg.eu / 03 68 98 51 10 Archives de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg - 32, avenue du Rhin – Strasbourg. Tram C, D ou E arrêts Landsberg ou Churchill  Quelques mots : Le 22 novembre 1918, l’entrée des troupes françaises constitue une date charnière dans l’histoire de Strasbourg en consacrant le retour à la France de celle qui fut durant 48 ans la capitale du Reichsland Elsaß-Lothringen. Après quatre années de guerre, de dictature militaire et au terme des journées troublées de la « révolution » de novembre, c’est une population strasbourgeoise en liesse qui accueille les français en libérateurs. Mais après les fêtes de réception, l’héritage d’un demi siècle d’appartenance à l’empire allemand fait sentir à tous combien Strasbourg avait changé depuis 1870. Une des questions les plus immédiates est le sort des 60 000 « vieux-allemands » qui vivent dans la ville, soit 30 % de la population. Près de la moitié d’entre eux la quitte, soit spontanément, soit à la suite d’expulsions qui touchent aussi des Alsaciens, condamnés pour « germanophilie » par des commissions de triage. Cette « politique d’épuration » entraine une véritable saignée des élites, notamment universitaire et culturelle. Afin d’effacer le souvenir de la période allemande, une francisation active est mise en place mais elle se heurte au droit local, à la question du bilinguisme et à la place de la religion dans l’enseignement défendus par la population. Bonhomme allant, les Strasbourgeois retrouvent une vie normale marquée par la montée d’un malaise alsacien, conséquence des difficultés de réintégration des provinces recouvrées au sein de la mère-patrie. Dans le cadre du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, les Archives de la Ville et de l’Eurométropole, le Musée historique et le Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’illustration se sont associés pour présenter au public, en 150 documents et objets, l’histoire complexe de ce changement d’époque et de nation, à Strasbourg, entre 1918 et 1924.
23 octobre 2018

Festival Point de croix et Broderie - Kutzenhausen

Du jeudi 25 au dimanche 28 octobre (10h-18h) : Festival du point de croix et de la broderie, édition 2018 - A Kutzenhausen et les villages alentours se mobilisent autour de la broderie et des travaux d’aiguilles… Les amis de la Maison Rurale de l’Outre-Forêt (AMROF) vous donnent rendez-vous pour la 14ème édition du Festival du point de croix et de la broderie 2018.
Ce ne sont pas moins de 5 communes et 11 sites où se réuniront une trentaine de créateurs français, italiens, allemands, hollandais, passionnés du point de croix, autour de la marraine de l’édition : Valérie Mayer, « l’Alsace dans mes cœurs ». Plus de cent exposants, spécialistes des arts du fil, d’accessoires de broderie, de mercerie, de décoration, de fait-main, de mode présenteront leurs collections et leurs nouveautés. Un petit marché des saveurs alsaciennes complètera la manifestation placée cette année sous le thème bien gourmand de la cuisine. Côté expositions : Les ouvrages brodés sur le thème de « La cuisine, de fil en aiguille » se retrouveront dans tous les coins et recoins de la Maison Rurale de l’Outre-Forêt, centre d’interprétation du patrimoine consacré aux arts et traditions populaires. L’opération collective Broder’idées 2018 voisinera avec le poème brodé « Le tablier de ma grand-mère » et plusieurs nappes remarquables. L’exposition de broderies afghanes « Ça tourne rond » côtoiera différentes pièces des collections de l’association AMROF, rassemblées pour la présentation de : « Tablier, tablier quand tu nous protèges… ». Vous admirerez les œuvres originales d’Evelyne Boudot, de son nom de créatrice, Une chic fille, et les épreuves des concours de la Guilde de broderie allemande « Jeux de formes » et « Broder pour la paix ». Enfin, l’exposition des « Tables en fête » vous ouvrira l’appétit. Côté animations : Tous les jours de 14h à 17h en continu, des ateliers tout public (gratuit pour les enfants de moins de 7 ans accompagnés) : dentelles de papier, présentation de l’exposition de broderies afghanes « Ça tourne rond », démonstration de cuisson au chaudron de confiture de Noël et confection de Bredle. Sans oublier les nombreux stages de broderie : Reticello, broderie d’arbre, broderie aux rubans, broderie ukrainienne, couture à la machine. Détails et conditions sur : maison-rurale.fr Tombola avec de nombreux lots à remporter (bénéfices en partie destinée aux « Restos du cœur »). Jeudi 25 octobre 2018 à 15h : démonstration de reliure avec Monique Oswald « Recettes de cuisine ou le fil, de la page au livre ». Vendredi 26 octobre à 15h : visite accompagnée de l’exposition «Tablier, tablier, quand tu nous protèges… » par Irène Beyer et Monique Thiry. Samedi 27 octobre à 16h : défilé avec les créatrices présentes. Dimanche 28 octobre :
à 15h : «Les chapeaux éphémères» de Libeth Jud
• de 14h à 18h : dégustation de recettes d’autrefois avec l’association «s’Kleenderfel». ** Côté restauration : possibilité de se restaurer sur place. **  Programme détaillé et liste des participants sur www.maison-rurale.fr et remis sur place. Dates et horaires : du jeudi 25 au dimanche 28 octobre 2018 , de 10h à 18h. Entrée : 6€.  Pass 4 jours : 10€. Restauration : sur place (menu du jour et salon de thé). Marché des produits du terroir. Rens. : 03 88 80 53 00   ou par mail : maison.rurale@musees-vosges-nord.org Infos + : www.maison-rurale.fr

Du jeudi 25 au dimanche 28 octobre (10h-18h) : Festival du point de croix et de la broderie, édition 2018 - A Kutzenhausen et les villages alentours se mobilisent autour de la broderie et des travaux d’aiguilles… Les amis de la Maison Rurale de l’Outre-Forêt (AMROF) vous donnent rendez-vous pour la 14ème édition du Festival du point de croix et de la broderie 2018. Ce ne sont pas moins de 5 communes et 11 sites où se réuniront une trentaine de créateurs français, italiens, allemands, hollandais, passionnés du point de croix, autour de la marraine de l’édition : Valérie Mayer, « l’Alsace dans mes cœurs ». Plus de cent exposants, spécialistes des arts du fil, d’accessoires de broderie, de mercerie, de décoration, de fait-main, de mode présenteront leurs collections et leurs nouveautés. Un petit marché des saveurs alsaciennes complètera la manifestation placée cette année sous le thème bien gourmand de la cuisine. Côté expositions : Les ouvrages brodés sur le thème de « La cuisine, de fil en aiguille » se retrouveront dans tous les coins et recoins de la Maison Rurale de l’Outre-Forêt, centre d’interprétation du patrimoine consacré aux arts et traditions populaires. L’opération collective Broder’idées 2018 voisinera avec le poème brodé « Le tablier de ma grand-mère » et plusieurs nappes remarquables. L’exposition de broderies afghanes « Ça tourne rond » côtoiera différentes pièces des collections de l’association AMROF, rassemblées pour la présentation de : « Tablier, tablier quand tu nous protèges… ». Vous admirerez les œuvres originales d’Evelyne Boudot, de son nom de créatrice, Une chic fille, et les épreuves des concours de la Guilde de broderie allemande « Jeux de formes » et « Broder pour la paix ». Enfin, l’exposition des « Tables en fête » vous ouvrira l’appétit. Côté animations : Tous les jours de 14h à 17h en continu, des ateliers tout public (gratuit pour les enfants de moins de 7 ans accompagnés) : dentelles de papier, présentation de l’exposition de broderies afghanes « Ça tourne rond », démonstration de cuisson au chaudron de confiture de Noël et confection de Bredle. Sans oublier les nombreux stages de broderie : Reticello, broderie d’arbre, broderie aux rubans, broderie ukrainienne, couture à la machine. Détails et conditions sur : maison-rurale.fr Tombola avec de nombreux lots à remporter (bénéfices en partie destinée aux « Restos du cœur »). Jeudi 25 octobre 2018 à 15h : démonstration de reliure avec Monique Oswald « Recettes de cuisine ou le fil, de la page au livre ». Vendredi 26 octobre à 15h : visite accompagnée de l’exposition «Tablier, tablier, quand tu nous protèges… » par Irène Beyer et Monique Thiry. Samedi 27 octobre à 16h : défilé avec les créatrices présentes. Dimanche 28 octobre : à 15h : «Les chapeaux éphémères» de Libeth Jud • de 14h à 18h : dégustation de recettes d’autrefois avec l’association «s’Kleenderfel». ** Côté restauration : possibilité de se restaurer sur place. **  Programme détaillé et liste des participants sur www.maison-rurale.fr et remis sur place. Dates et horaires : du jeudi 25 au dimanche 28 octobre 2018 , de 10h à 18h. Entrée : 6€.  Pass 4 jours : 10€. Restauration : sur place (menu du jour et salon de thé). Marché des produits du terroir. Rens. : 03 88 80 53 00   ou par mail : maison.rurale@musees-vosges-nord.org Infos + : www.maison-rurale.fr
25 octobre 2018

Marché européen d’automne (oiseaux exotiques) - Haguenau

Samedi 27 octobre, de 6h à 12h : L'Association des Amis des Oiseaux de Haguenau et environs (AOH) organise son marché européen d’automne (marché européen des oiseaux exotiques). Il se déroulera dans la halle de Grand Manège à Haguenau (en face de la Mairie). De nombreux éleveurs français et étrangers proposeront leurs meilleurs oiseaux (plus de 3000 oiseaux). Présence de commerçants spécialisés. Une petite restauration est prévue Prix d'entrée : 5 € (donnant droit à une collation). Infos Exposants : Les oiseaux devront être présentés dans des cages propres et non surpeuplées.
Volailles et pigeons = interdits.
Contrôle vétérinaire aura lieu pendant la bourse. Renseignements sur le site de l’ AOH : http://www.aoh-haguenau.fr/ Page Facebook : https://www.facebook.com/AOHHaguenau/ Tél. 03 88 73 18 24  /  06 65 27 82 66

Samedi 27 octobre, de 6h à 12h : L'Association des Amis des Oiseaux de Haguenau et environs (AOH) organise son marché européen d’automne (marché européen des oiseaux exotiques). Il se déroulera dans la halle de Grand Manège à Haguenau (en face de la Mairie). De nombreux éleveurs français et étrangers proposeront leurs meilleurs oiseaux (plus de 3000 oiseaux). Présence de commerçants spécialisés. Une petite restauration est prévue Prix d'entrée : 5 € (donnant droit à une collation). Infos Exposants : Les oiseaux devront être présentés dans des cages propres et non surpeuplées. Volailles et pigeons = interdits. Contrôle vétérinaire aura lieu pendant la bourse. Renseignements sur le site de l’ AOH : http://www.aoh-haguenau.fr/ Page Facebook : https://www.facebook.com/AOHHaguenau/ Tél. 03 88 73 18 24  /  06 65 27 82 66
27 octobre 2018

Bourse aux livres, CD, disques vinyles, cartes postales, ... - Sélestat

Samedi 27 octobre, de 13h à 18h, et Dimanche 28 octobre, de 10h à 17h : Bourse aux livres, bandes dessinées, compacts disques et disques vinyles, cartes postales, vieux papiers, au Caveau Sainte Barbe, à Sélestat (Rue Sainte-Barbe). Il y aura également dans la salle, une exposition d’objets artisanaux et de photographies présentant les missions en Afrique (au Bénin, au Togo et au Niger) de l’ONG  ACTION ET PARTAGE HUMANITAIRE qui organise cette bourse aux BD et aux CD.  C’est aussi l’occasion de rencontrer les membres de l’association humanitaire . Venez nombreux fouiner au hasard des différents stands.  Entrée gratuite. INFOS EXPOSANTS au 06.77.72.48.98, ou acpahu@yahoo.fr, Prix de la table : 22 € (pour les 2 jours)

Samedi 27 octobre, de 13h à 18h, et Dimanche 28 octobre, de 10h à 17h : Bourse aux livres, bandes dessinées, compacts disques et disques vinyles, cartes postales, vieux papiers, au Caveau Sainte Barbe, à Sélestat (Rue Sainte-Barbe). Il y aura également dans la salle, une exposition d’objets artisanaux et de photographies présentant les missions en Afrique (au Bénin, au Togo et au Niger) de l’ONG  ACTION ET PARTAGE HUMANITAIRE qui organise cette bourse aux BD et aux CD.  C’est aussi l’occasion de rencontrer les membres de l’association humanitaire . Venez nombreux fouiner au hasard des différents stands.  Entrée gratuite. INFOS EXPOSANTS au 06.77.72.48.98, ou acpahu@yahoo.fr, Prix de la table : 22 € (pour les 2 jours)
27 octobre 2018

Fête paroissiale St Georges (messe+repas) - Haguenau

Dimanche 28 octobre : La Paroisse Saint Georges de Haguenau vous invite à une rencontre conviviale autour d’une choucroute garnie, à partir de 11h30, à la salle des Corporations. Au menu : Choucroute garnie, dessert et café.  Auparavant, à 10h : Messe avec bénédiction des cloches à l’Eglise Saint Georges. Prix pour le repas : 18 € pour les adultes // 6€ pour les enfants de 4 à 10 ans // gratuit pour les - de 4 ans. Réservations jusqu’au 20 octobre, auprès du Presbytère St Georges, 5 rue du Presbytère.
Tél.  03 88 93 90 03 Le bénéfice de la fête est destiné à faire face aux dépenses de fonctionnement de la paroisse. Les personnes désirant apporter leur soutien aux activités de la paroisse peuvent faire parvenir leur don au presbytère.  

Dimanche 28 octobre : La Paroisse Saint Georges de Haguenau vous invite à une rencontre conviviale autour d’une choucroute garnie, à partir de 11h30, à la salle des Corporations. Au menu : Choucroute garnie, dessert et café.  Auparavant, à 10h : Messe avec bénédiction des cloches à l’Eglise Saint Georges. Prix pour le repas : 18 € pour les adultes // 6€ pour les enfants de 4 à 10 ans // gratuit pour les - de 4 ans. Réservations jusqu’au 20 octobre, auprès du Presbytère St Georges, 5 rue du Presbytère. Tél.  03 88 93 90 03 Le bénéfice de la fête est destiné à faire face aux dépenses de fonctionnement de la paroisse. Les personnes désirant apporter leur soutien aux activités de la paroisse peuvent faire parvenir leur don au presbytère.

 

28 octobre 2018